Depuis le 1er janvier dernier, obligation est faite de vendre des cigarettes dans un paquet "neutre". 

Tout le monde connaît les méfaits du tabac tant sur la santé du fumeur que sur celle de son entourage.  Depuis plusieurs décennies maintenant, la lutte anti-tabac a vu naître de nouvelles lois. La première est celle de la loi Veil du 9 juillet 1976 visant explicitement à lutter contre les méfaits du tabagisme. Elle s’attaque principalement à la publicité, prévoit des interdictions de fumer dans certains lieux à usage collectif et impose l’inscription de la mention « Abus dangereux » sur les paquets de cigarettes. La loi Évin du 10 janvier 1991, relative à la lutte contre l’alcoolisme et le tabagisme, permet de modifier, en profondeur, la norme sociale en matière de tabagisme. Cette loi entraîne une diminution de la consommation. Le Décret du 15 novembre 2006 (applicable depuis le 1er février 2007)  modifie la loi Évin et étend l’interdiction de fumer à d’autres lieux à usage collectif :  les lieux fermés et couverts accueillant du public ou qui constituent des lieux de travail, les  établissements de santé, l'ensemble des transports en commun,et notamment dans toute l’enceinte (y compris les endroits ouverts comme les cours d’école) des écoles, collèges et lycées publics et privés, ainsi que des établissements destinés à l’accueil, à la formation ou à l’hébergement des mineurs.

tabac

Nous pourrions penser que l'intérêt porté aux méfaits du tabagisme ne date que de quelques décennies, mais les membres de la Société contre l'abus du tabac s'intéressaient déjà à la hausse de sa consommation comme le laisse supposer l'article du journal "Le Gaulois" n° 6669 paru le 15 mars 1900.  

 

Nous pourrons aussi noter l'humour du journaliste et nous interroger sur une des raisons de l'augmentation de la consommation du tabac…