"Qui a eu cette idée folle un jour de proposer le chiffre 6" pour le Challenge UPro-G. Tout comme Antequam et  Le blog d'une généalogistej'ai beau triturer mon logiciel de généalogie, l'interroger, établir des listes d'anniversaires, de départements. Pas de 6 – c'est le "black-out" !! 

En fait mon article "Le chiffre 6" est déjà rédigé. Alors ? Me direz-vous ! Hé bien il y a le Challenge AZ auquel je participe, une inscription in extremis, un cerveau qui bouillonne, il faut bien écrire des articles … J'ai  donc rebaptisé mon article "Le chiffre 6" en "Lettre D" !

Voilà comment nous pouvons nous mettre en difficulté…

Mais si je suis là à vous raconter mes petits soucis d'écriture c'est bien que j'ai trouvé mon chiffre 6 ! Comment n'y ai-je pas songé plus tôt ? Certainement parce que cela est un trop évident : Je suis née dans le 6ème arrondissement de Paris (75) ! Et voilà !!

Alors un peu de recherches et je vais essayer de vous en dire plus sur cet arrondissement.

Les limites et les divisions du 6ème arrondissement sont dues à un décret de 1859, qui modifiait les circonscriptions établies en l'an IV (fin 1795 début 1796). 

On désigne par "ancien 6e arrondissement" de Paris le sixième des douze anciens arrondissements créés en 1795 et qui ont existés jusqu'en 1860  année de l'agrandissement de Paris. La réorganisation en vingt arrondissements, s'est effectuée avec la loi du 16 juin 1859. Ces divisions sont purement administratives.

6ème arrondissement entre 1795 et 1860

 

Après le remaniement le "nouveau" 6ème arrondissement se situe au centre de Paris, sur la rive gauche de la Seine. Il est appelé aussi, mais de manière très rare :"L'arrondissement du Luxembourg". Il est aussi composé de quatre quartiers.

Actuel 6ème arrondissement

Saint-Germain-des-Prés est connu pour être un quartier touristique. Il tient aussi sa notoriété grâce aux intellectuels et ce depuis le XIIème siècle.

Les Encyclopédistes se réunissaient au café Landelle, rue de Buci ou au Café Procope, rue de l'Ancienne Comédie. C'est le plus ancien café-restaurant de Paris et il existe toujours. Les révolutionnaires comme MARAT, DANTON et GUILLOTIN  habitaient le quartier.

Après la Seconde Guerre Mondiale, ce quartier est devenu l'emblème de la vie intellectuelle et culturelle de Paris. De grands noms comme SARTE, Simone de BEAUVOIR, François TRUFFAUT… fréquentent le quartier.

L'Odéon doit son nom au Théâtre de l'Odéon. A l'occasion du centenaire de la Révolution, une statue de DANTON est érigée sur la partie centrale du boulevard- Saint-Germain, lieu baptisé seulement en 1968 "place Henri-Mondor". Cette statue est l'œuvre du sculpteur Auguste PARIS.

Non loin, vous pouvez vous promener dans le Jardin du Luxembourg. Ce jardin est créé à la demande de Catherine de Médicis pour accompagner le Palais du Luxembourg en 1612. Son palais a fait l'objet d'une restauration sous le Premier Empire et aujourd'hui il abrite le Sénat.

Notre-Dame-des-Champs, quartier qui débute de la rue Rennes, non loin de la station Saint-Placide, pour aller à Port-Royal où elle rejoint la fin du boulevard Saint-Michel. C'est un quartier où se trouvent de nombreux hôtels particuliers.

La Monnaie, ce dernier quartier longe la Seine et fait face à l'Île de la Cité à laquelle il est relié par le Pont-Neuf. Il renferme bien évidemment La Monnaie de Paris et son musée, mais aussi l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, l'Institut de France qui regroupe : l'Académie Français,  l'Académie des Inscriptions et des Belles Lettres, l'Académie des Sciences, l'Académie des Beaux-Arts et l'Académie des Sciens Morales et Politiques ainsi que la Bibliothèque Mazarine.

Voilà donc une visite "touristique" de mon chiffre 6 à travers cet arrondissement très prisé de notre belle capitale qu'est Paris.