Dans deux journaux, Le Réveil et l'Echo Rambolitain, parus à la date du 18 janvier 1890, le même fait divers y est relaté avec des informations complémentaires à l'un et l'autre des articles.

Les faits, il s'agit de quatre enfants, deux garçons et deux filles, vivant au hameau de Chaumusson, commune de Limours, Seine-et-Oise, qui ont été "abandonnés" par leurs parents. En l'absence du maire, Monsieur GAUDRILLE, adjoint au maire de la ville de Limours, s'est porté à leur secours en leur fournissant des bons pour acheter du pain et de la viande.

L'Echo Rambolitain 18 janvier 1890 - AD des Yvelines - PER10551

Les parents de ces enfants sont Joseph ROBILLARD et Marceline PETIT. Le couple s'est marié le 27 septembre 1873 à Boigneville (Seine-et Oise). Joseph est originaire du Val-Saint-Germain même département, aujourd'hui l'Essonne et Marceline, de Bagneaux en Seine-et-Marne.

Les trois aînes naissent en Seine-et-Marne : Léon et Émilienne  à Achères-la-Forêt, respectivement le 25 avril 1875 et le 6 septembre 1876, Émile le 12 avril 1880 au Vaudoué et Berthe, qui semble être leur denier enfant, naît le 31 août 1887 au Val-Saint-Germain.

Le Réveil 18 janvier 1890 - AD des Yvelines - PER10902

D'après les dires de l'aînée des filles, leur père, Joseph, serait parti du domicile depuis quinze jours, les laissant sans un sou et sans nourriture Quant à leur mère, Marceline, elle se serait rendue au chevet de sa mère malade. Absente depuis le 7 janvier, elle devait revenir deux plus tard, mais, malheureusement pour les enfants, elle n'est pas revenue.

Les parents ont-ils délibérément abandonné leurs enfants ? La mère s'est-elle absentée plus longtemps qu'elle le souhaitait ?... Quant au père, a-t-il été victime d'un accident ? Le mystère reste entier !...